Disney Universe est donc un jeu… Disney, vous l’aurez deviné, dans lequel on retrouve Mickey mais pas que.  Ici, différents personnages, tous issus des films, dessins-animé et autres franchises Dinsey et Pixar, nous font l’honneur de leur présence.
On a eu la chance de tester une preview du jeu et de pouvoir vous donner nos premières impressions.

Ultra coloré, le monde magique de Disney Universe est résolument pour les plus jeunes, mais tout comme un film du même studio, les adultes ayant gardés les clefs du monde de Peter Pan retomberont vraiment facilement en enfance. Si a première vue l’ensemble semble un peu brouillon et confus, entre la disposition des niveaux, les objets, les pièces à collectionner, les ennemis, les bonus et les partenaires de jeu, on fini par rapidement trouver ses marques et l’approche globale est, finalement, relativement simple et à la portée de tous.

Le jeu se découpe en 6 mondes bien distincts : Aladdin, Pirates des Caraïbes, Alice au pays des merveilles, Monstres et Cie, Wall-e et Le Roi Lion, eux même divisés en plusieurs niveaux et sous-niveaux. Vous l’aurez compris, un vrai terrain de jeux géant pour s’amuser !
Disney Universe s’adresse à tout type de joueurs et, outre un aventure solo, le titre est clairement orienté vers le multijoueurs. On peut donc s’y frotter jusqu’à  4 simultanément (offline uniquement) ce qui promet de bonnes heures de rigolade en famille ou entre amis. Les personnages jouables, de drôle de bambins à grosses têtes et aux mimiques franchement craquantes, peuvent porter jusqu’à 40 costumes au choix. Qui va incarner Jasmine, Donald ou encore le cafard de Wall-e ?

Le joueur, dans son costume, sera équipé d’une arme aussi drôle qu’insolite pour se défendre face à ses ennemis. Les adversaires sont nombreux et incontrôlables mais il n’est pas vraiment difficile de s’en débarrasser, notamment en utilisant la technique « taper dans le tas » .
L’accent est mis volontairement sur la coopération mais il n’est pas interdit de tacler « gentiment » ses partenaires de jeu.

A la manière d’un LittleBigPlanet, le jeu s‘annonce un peu moins périlleux au niveau du parcours mais demandera parfois un peu plus de coordination, voire de reflexion.
Il faudra parcourir tout le niveau à la recherche d’objets spéciaux afin de progresser dans la partie et d’atteindre la zone suivante. Les Bonus, malus et autres options rigolotes, rendent le jeu plus diversifié et le gameplay vraiment varié, apportant une touche de fraicheur et de découverte tout au long du jeu. Les mécanismes de jeu changent également selon le monde choisi au départ, chaque mode de jeu ayant son raisonnement et ses énigmes propres.

Vous l’aurez compris, Disney Universe c’est avant tout de l’amusement, à plusieurs si possible. On attend sa sortie avec impatience, le 27 octobre 2011 (sur Xbox 360, Wii, PS3, PC et Mac).

On fini par un trailer, le monde de WALL•E :

Remerciements : LaBoite / Disney Interactive

.