Présente sur le Paris Games Week, la rédaction du Mag Jeux Vidéo a eu la chance de profiter d’une session test privée de Def Jam Rapstar, largement mis en valeur sur le stand Konami, dans le cadre d’un chaud ayant même attiré un certain Sonic…Un premier contact avec ce jeu musical, repoussé au 24 novembre 2010 sur notre territoire. Fans de rap accrochez vous, Def Jam Rapstar va vous éblouir !

 

Guitar Hero, Rock Band…c’est dépassé !

 

Mine de rien, Konami investit le terrain très en vogue du jeu musical, avec une approche différente de celle de ses collègues (EA et Activision), ne serait-ce que concernant la thématique choisie. Car, de façon assez incompréhensible, les amateurs de « son rap » n’ont jamais eu l’occasion de s’adonner à un jeux vidéo traitant de leur univers, lequel se voyant boudé jusque-là par tous les éditeurs. Pas de « Rap Héros » ou autre « Rap Band », état de fait qui n’a pas échappé à Konami. Mais, non-content de combler un vide, l’éditeur réalise une entrée fracassante dans le domaine, en envoyant du lourd d’entrée ! Évoquons, entre autre, les innovantes options en lignes, parfaitement mises en valeur par l’utilisation intelligente et ambitieuse de la caméra. Présentation…

             

Vive le Rap Français !

Premier point important à remarquer, la présence de morceaux Français dans la track-list. Ainsi, NTM, Disiz la Peste ou encore « la Fouine », ont été intégrés au jeu avec leurs clips vidéo. Au total, une dizaine de morceaux « locaux » seront jouables, sachant que le téléchargement permettra d’agrandir cette liste, par exemple en récupérant les morceaux d’artistes réputés dans d’autres pays. Concrètement, environ quatre nouveaux morceaux Français devraient être proposés en téléchargement chaque mois. Toujours en terme de contenu, les 45 morceaux internationaux (musiques Françaises comprises) inclus dans le jeu devraient satisfaire la majeure partie des joueurs, même si les possesseurs de Wii trouveront à y re-dire, cette version ne disposant pas de fonctions en ligne et, donc, de service de téléchargement. L’avenir nous dira si des discs additionnels seront commercialisés ou non, dans l’esprit de ce que proposait Rock Band sur cette console.

               

Le jeu en local

En terme d’interface, Def Jam Rapstar propose de sélectionner l’un ou l’autre artiste, sachant que chaque musique se verra illustrée du clip original. Claire, facile d’accès et agréable à parcourir, le menu de sélection permet de jeter un rapide coup d’œil sur la set-list, sachant que certains morceaux se débloqueront au fur et à mesure de l’évolution dans la carrière. Dans le cadre de ce test, peu familiers de ce style musical, nous avons logiquement choisi NTM et « ma benz », afin de ne pas nous retrouver totalement inaptes à jouer ! Après une brève démo de présentation(dans le cadre d’une partie en duo/alternance), la musique démarre, les textes défilant au fur et à mesure de l’avancement du morceau. Première constatation, le retour son est excellent ! Plus performant que ce qu’offre par exemple un Guitar Hero, l’usage de l’accessoire devient enfin attrayant. Évidemment, avec un casque sur la tête (dans le vacarme du salon, c’est préférable), le rendu s’en trouve d’autant plus qualitatif, donnant quasiment l’impression d’enregistrer en studio. Comme une preuve de l’implication de l’équipe en charge du développement… Le plus dingue dans tout cela, c’est que, même sans être un fana du style musical, on se prend très vite au jeu, enchaînant les paroles tout en se laissant porter par le rythme, et en appréciant la qualité du rendu de notre voix et de la prestation dans son ensemble. Cette qualité d’enregistrement nous autorise de plus à modifier “en direct” les défauts éventuels de cette session de chant, histoire de rehausser progressivement le niveau. D’ailleurs, à l’issue du morceau, deux notes sont attribuées sous forme de pourcentages. On distingue une appréciation relative au rythme et une seconde en rapport avec le respect des paroles. Pas évident pour un novice, mais potentiellement génial pour apprendre, voire pour se prendre pour une star du Rap.

               

A la recherche de la nouvelle star…du Rap !

Mais, bien heureusement, le contenu ne se limite pas à celui d’un simple « Karaoké-Rap », la galette livrant son plus grand atout via l’utilisation de la caméra. Car, au delà du contenu destiné aux simples fans de “son Rap”, désireux de s’éclater de façon plus ou moins sérieuse, seuls ou entre amis; les rapeurs “en herbe” vont kifer les fonctions « création de morceaux » et « clip vidéo », pensées spécialement pour eux. Dans ce mode, plus de paroles à répéter inlassablement, puisque c’est le joueur qui crée puis met en boite ! Paroles, chant et clip, l’utilisateur devient le seul maître à bord ! Micro et caméra en marche, vous allez ainsi pouvoir produire vos propres morceaux de A à Z, avec la perspective juste géniale de pouvoir enregistrer tout cela (son+image), afin de partager ces créations via le site officiel du jeu ! D’ici qu’un concours « meilleurs espoirs » soit lancé par Konami, il n’y a qu’un pas…que nous ne franchirons pas, histoire de ne pas susciter trop d’espoirs ! Enfin, l’idée est lancée…Toujours est-il que cet ajout devrait faire un nombre incalculable de jaloux auprès des amateurs de Rock (cinq ans de Guitar hero/Rock Band et pas l’ombre d’une option similaire !!!) ! Fallait y penser…

L’aspect communautaire à d’ailleurs été parfaitement étudié dans Def Jam Rapstar, avec la possibilité de voter en ligne pour les productions des autres joueurs. Évidemment, vos propres créations seront également évaluées, de quoi vous faire un premier avis sur vos talents potentiels dans le domaine et, pourquoi pas, une nouvelle façon de créer le buzz via une connexion entre Defjamrapstar.com et les sites de réseaux sociaux Facebook, Twitter et My Space. Attention aux désillusions !

Enfin, que serait-un un jeu musical basé sur la thématique du Rap sans d’authentiques « battles », confrontations verbales entre deux rapeurs ? Un mode qui donne le loisir de provoquer un autre joueur en duel, afin de l’affronter sur un morceau et dans l’optique de mesurer votre cote de popularité auprès de ce premier public “virtuel”. De cette façon, les utilisateurs connectés détermineront lequel des deux joueurs remporte le défi, avec la perspective de gagner des points de « respect », histoire de figurer au top du classement général. Le début de la gloire…

Impossible cependant de vous donner un avis plus « concret » sur ces options « en ligne », et sur la qualité de l’interface destinée aux enregistrements, que nous n’avons malheureusement pas pu tester sur le PGW. Gageons que notre test complet en révélera plus à ce sujet…

               

Révolution sur la Planète Rap !

A l’heure du bilan, on peut raisonnablement penser que Def Jam Rapstar se pré-destine à une très large communauté de joueurs/jeunes artistes, aux ambitions diverses et variées. S’éclater entre potes ou tenter de se faire remarquer via les fonctions communautaires, chacun y trouvera son bonheur. Bien plus qu’un simple karaoké, le titre de Konami en profite pour bouleverser le style du jeu musical, en rendant le joueur plus actif qu’il ne peut l’être dans un Guitar Hero ou un Rock Band, ce en lui offrant la chance de laisser libre court à ses éventuels talents artistiques. Tour de force rendu possible par l’utilisation attrayante de la caméra et la connexion avec les principaux sites de réseaux sociaux. Peut-être le premier véritable jeu musical « next-gen » car, on ne peut plus actuel, dans un monde donnant désormais plus facilement sa chance à de jeunes talents. Une approche très sérieuse du Rap, vraiment étudiée et pas uniquement dans l’optique de « faire du fric ». Ainsi, Konami et Autumn Games semblent en mesure de commercialiser un véritable outil de communication pour les jeunes artistes en mal de reconnaissance. Bravo pour cette implication…

Mention + également pour la qualité des enregistrements et du retour son, de même que la track-list, plutôt variée, et à gonfler via le téléchargement. Un titre novateur, bien pensé, et à suivre de très près…Terminons cette preview avec la liste complète des artistes présents, puis notre note d’attente (élevée!).

  • - 2 Pac – “I Get Around”
  • - 50 Cent – “I Get Money”
  • - A Tribe Called Quest – “Scenario”
  • - Beastie Boys – “Brass Monkey”
  • - Big Pun – “Still Not A Player”
  • - Biz Markie – “Just A Friend”
  • - Busta Rhymes – “Put Your Hand’s Where My Eyes Can See”
  • - Diddy featuring The Notorious B.I.G., Lil’ Kim & The LOX – “It’s All About The Benjamins (Remix)”
  • - Disiz la Peste – Jpete Les Plombs
  • - DJ Khaled featuring Akon, T.I., Rick Ross, Fat Joe, Baby & Lil’ Wayne “We Takin’ Over”
  • - DMX – “Ruff Ryder’s Anthem”
  • - Dr. Dre featuring Snoop Dogg – “Nuthin’ But A “G” Thang”
  • - Drake – “Best I Ever Had”
  • - Fat Joe featuring Terror Squad – “Lean Back”
  • - Ice Cube – “Today Was A Good Day”
  • - Ja Rule featuring Ashanti – “Always On Time”
  • - Jim Jones – “We Fly High”
  • - Kanye West – “Stronger”
  • - Kanye West featuring Jamie Foxx – “Gold Digger”
  • - La Fouine – Qui Peut Me Stopper
  • - Lil’ Jon – “Get Low”
  • - Lil’ Kim – “Crush On You”
  • - Lil’ Wayne – “A Milli”
  • - LL Cook J – “Mama Said Knock You Out”
  • - Ludacris – “Stand Up”
  • - Method Man featuring Mary J. Blige – “You’re All I Need/I’ll Be There For You”
  • - Nas featuring Diddy – “Hate Me Now”
  • - Nelly – “Hot in Herre”
  • - Nessbeal – Rap de Tess
  • - Notorious B.I.G. – “Juicy”
  • - Notorious B.I.G. – “Big Poppa”
  • - NTM featuring Lord Ko – Ma Benz
  • - Ol’ Kainry – Scene De Batard
  • - Onyx – “Slam”
  • - Outkast – “So Fresh, So Clean”
  • - Oxmo Puccino – Mama Love
  • - Pete Rock & CL Smooth – “They Reminisce Over You (T.R.O.Y.)”
  • - Psy 4 De La Rime – Le monde Est Stone
  • - Public Enemy – “Fight The Power”
  • - Public Enemy – “Can’t Truss It”
  • - Redman and Method Man – “Da Rockwilder”
  • - Rob Base – “It Takes Two”
  • - Rohff – La Grande Classe
  • - Run D.M.C. – “Run’s House”
  • - Salt-N-Pepa – “Push It”
  • - Sefyu – Molotov 4
  • - Slick Rick – “Children’s Story”
  • - Snoop Dogg – “Gin and Juice”
  • - Soulja Boy Tell’em – “Turn My Swag On”
  • - T.I. featuring Rihanna – “Live Your Life”
  • - Twista featuring Kanye West and Jamie Foxx – “Slow Jamz”
  • - Wu Tang Clan – “C.R.E.A.M.”
  • - Young Jeezy featuring Kanye West – “Put On”
  • - Yung Joc – “It’s Goin’ Down”

 

J.B

Editeur : Konami

Date de Sortie : 24 novembre 2010

Supports : Wii, PS3 et Xbox 360

Note d’Attente : 18/20

Précommander Dej Jam Rapstar sur Alapage.com

AffGen4_728x90