Particulièrement apprécié des joueurs PC, Trackmania Wii débarque enfin en France dans une version que l’on espère sur-vitaminée et optimisée pour la console de salon de Nintendo. Sur le papier, ce « soft » s’annonce grandiose, avec un nombre incalculable de modes de jeu, circuits, véhicules et contenus en tous genres compris dans la galette. Reste à juger des qualités véritables de ce jeu de course édité par Focus Home Interactive

 

Trackmania : THE Concept

Pour ceux ne connaissant pas encore le concept de Trackmania, une petite présentation s’impose. Jeu de course/arcade sorti à l’origine sur PC, puis sur Nintendo DS, TM (pour les intimes…) propose un principe assez simple, à savoir, participer à des courses « sprint » seul ou à plusieurs, avec pour unique objectif que de couper la ligne d’arrivée en première position. Très basique également en terme de prise en main (accélération, freinage et directions), ce dernier s’inspire d’un Micromachines avec toutefois une différence non négligeable, le déroulement de l’action en 3D véritable ! Une facette qui donne à TM un dimension supérieure, chaque erreur de pilotage étant susceptible de faire sortir les pilotes du circuit, sans pour autant mettre un terme à la partie ! Car en cas de ratage sur un looping ou une rampe de saut, il ne sera pas rare d’échouer dans le décors, en plein milieu de nul part ! Dès lors, une vaste étendue à visiter s’offrira aux joueurs d’avantage en quête de nouveaux horizons que de compétition. Cependant, une simple pression sur un bouton d’action permet de se repositionner immédiatement sur la ligne de course, histoire de poursuivre la lutte…Au delà de cette liberté et de la facilité d’accès du gameplay, c’est également en terme de nombre de circuits (+ de 200), contenu caché et options de jeu en local ou en ligne, que TM atomise ses concurrents. Puis, le très riche éditeur de circuits viendra nous achever proprement, avec la perspective d’une durée de vie quasiment illimitée, du moins pour les aficionados de multi. Pas d’inquiétude cependant, les joueurs peu friand de batailles en ligne auront la possibilité, dans cette version Wii, de jouer jusqu’à quatre en écran splitté…elle est pas belle la vie sur Wii ? Si !

  

Le choix des commandes

Difficile de produire un jeux de course sur Wii, sans laisser le loisir aux joueurs de choisir les commandes appropriées. Et histoire de vous donner un avis le plus objectif possible, nous avons testé pour vous toutes les manettes compatibles. Clairement, notre premier choix va pour la manette classique, particulièrement efficace, quelle que soit la vue (intérieure, arrière, arrière rapproché) sélectionnée. Via la croix directionnelle (façon « oldschool ») ou le stick analogique, ce choix apporte un confort de jeu optimal, permettant de réagir de manière très intuitive. Cependant, le duo Wiimote/Nunchuk s’avère très plaisant également à utiliser, bien que très légèrement moins immersif à notre goût. Concernant la Wiimote renversée seule ou avec un Wii Wheel (Mario Kart, F1 2009, Sonic Racing), c’est une autre histoire ! D’une part, la vue intérieure est obligatoire, les réactions manquant clairement de précision. D’autre part, les courses sur circuits techniques deviendront rapidement ingérables et frustrantes, l’absence de retour de force s’avérant dramatique. Donc, à priori, oubliez immédiatement ce type de contrôle. Nous apporterons toutefois une nuance, si vous utilisez un volant retour de force. Dans ce dernier cas -et toujours à condition de privilégier la vue intérieure-, le fun est bel et bien au rendez-vous. Et même si quelques minutes de jeu seront nécessaires à sa maîtrise, ce périphérique pourrait s’avérer très utile sur certains circuits nécessitant de soigner les trajectoires…De plus, les sensations valent vraiment le coup d’être vécues, toujours dans le contexte d’un jeux de course typé arcade (voir le volant utilisé juste ici).

  

Seul ou à plusieurs

Après ces quelques réglages, entrons sans plus attendre dans le vif du sujet. Difficile de vous parler de Trackmania Wii sans omettre d’évoquer de nombreux éléments du jeu. Nous allons donc nous focaliser sur les principaux dans ce test. D’entrée, six environnements sont disponibles, chacun d’entre eux comprenant un grand nombre de pistes plus ou moins longues à parcourir. A noter qu’un véhicule spécifique vous sera à chaque fois imposé (avec possibilité de changer de livrée via la boutique). Ainsi, en mode solo « course », vous devrez affronter les tracés Stadium, Snow, Desert, Island, Rally et Coast. Des parcours très variés visuellement (océan, montagnes, murailles, routes boueuses, autoroutes, sable…) et offrant de nombreuses embûches (sauts en tous genres, rochers, eau, glace, herbe, looping, etc…). L’objectif ? Terminer toutes les courses proposées en remportant l’une des quatre médailles sachant que vos performances permettront de débloquer tous les circuits, mais aussi de gagner des éléments pour l’éditeur de circuits, de même que des « Coppers », monnaie en vigueur dans TM ! Alternativement, une fois débloqués, les modes « puzzle » (compléter les emplacements vides par les « blocks » proposés puis gagner la course) et « plateforme » (finir le circuit avec un minimum de tentatives) seront accessibles. Et pour rester dans le jeu en local, le mode écran partagé dispose d’une option « contre la montre » (meilleurs chrono) et « manches » (couper la ligne en premier). Deux modes qui seront également jouables en ligne, jusqu’à six simultanément, ce en plus de l’échange de temps/fantômes et des téléchargement gratuits à votre disposition dès maintenant. Enfin, « Hotseat » ne sera accessible qu’en local et pour un nombre de joueurs allant jusqu’à huit, en alternance.

  

Une réalisation « dans les clous »

Maintenant que nous savons que cette version Wii de Trackmania est à la fois une merveille de prise en main, un concentré de contenu, de même qu’une mine d’or pour le multi-joueur, évoquons le côté réalisation. A ce niveau, TM dispose déjà d’une variété dans les environnements parcourus, avec quelques petits effets (soleil couchant, nuages,etc) plutôt agréables à l’œil. Une diversité valable également côté circuits qui, malgré leur nombre gargantuesque, réservent toujours de nombreuses surprises, tant en terme de dessins que de surfaces (sables, terre, eau, neige, asphalte, pavés,etc…). Parmi les spécificités des parcours, notons la présence de passages faisant appel à tout votre sang froid, l’idée étant d’effectuer un ricochet sur l’eau (avec votre caisse, oui!) afin d’atteindre la berge opposée ! Ultra Fun ! Car vous l’aurez compris, TM Wii ne fait pas dans le réalisme (vive le deux roues « façon Rémi Julienne!), optant pour la surenchère perpétuelle à tous les niveaux. Et c’est d’ailleurs ce qui fait tout son charme, d’autant que nos petits bolides dévalent les pentes avec une fluidité exceptionnelle, rendant une impression de vitesse plus que saisissante. Du grand spectacle intense et inattendu, rapelant quelques fois les cascades incongrues que nous faisions subir à nos voitures téléguidées naguère ! De plus, le mode « ralenti » permet de re-visionner les meilleures séquences selon divers angles de caméra. Un petit ajout sympa, trop souvent oublié sur Wii. Côté son, rien de transcendant, mais rien de mauvais non plus. Les bruitages correspondent au contexte arcade (« esprit tondeuse »), tandis que les musiques -raisonnablement nombreuses- se montrent plutôt de qualité correcte, bien que n’apportant rien à l’ambiance générale du « soft ». Une réalisation générale plutôt de bonne facture, donc, mais qui n’en met pas pour autant « plein la vue ». Disons que le minimum à attendre sur Wii est largement assuré, de façon à ne pas nuire à l’expérience.

  

The Best of The Best ?

Il serait facile de réserver Trackmania Wii à un stricte usage multijoueurs, compte-tenu de la durée de vie infinie offerte par les nombreux modes et éléments à débloquer. Cependant, force est de constater que même en solo, le « soft » de Focus sait retenir l’attention. En effet, le fait de débloquer les différentes options, skins et, surtout, de finir tous les circuits, demandera déjà plus d’une dizaine d’heures de jeux. D’autant que, si les premières pistes se montrent faciles à dompter, le niveau de difficulté s’accroît progressivement, jusqu’à créer de réels problèmes aux meilleurs d’entre nous. Reste également les meilleurs temps à battre (connexion en ligne impérative) et, surtout, l’exceptionnel éditeur de circuit ! Ce dernier vaut d’ailleurs le coup à lui tout seul tant les possibilités de créations sont nombreuses. En gros, tout ce qui compose les 200 circuits est disponible, dans l’environnement sélectionné au choix (parmi les six). Et histoire de corser le tout, les « objets » devront être débloqués (puis achetés à la boutique) au fil de la progression dans le jeu en solo. De quoi faire évoluer vos créations au fil des semaines, voire des mois ! Difficile de décrire le plaisir se dégageant de la réalisation d’une première création, sachant que la piste pourra être testée en temps réel à n’importe quel moment (histoire de ne pas faire n’importe quoi !) à l’aide d’un bolide. Géniale aussi, l’idée de pouvoir « zoomer » à volonté afin de juger plus précisément de nos travaux. Puis, comble du bonheur, avec la possibilité d’échanger ses créations avec des amis ou de strictes inconnus. Grosse marade assurée !

A l’heure du bilan, difficile de reprocher quelque chose à Trackmania Wii, l’éditeur ayant eu, de plus, la généreuse idée de proposer du contenu téléchargeable gratuit ! Un beau pied de nez aux innombrables DLC payant, de rigueur sur consoles H.D… Non, ici, Firebrand Games a parfaitement atteint son objectif, à savoir concevoir un jeu communautaire comme jamais, généreux en contenu et absolument addictif aussi bien seul qu’avec une bande d’amis, des enfants ou de strictes inconnus « online ». Ainsi, les « mini-bémols » représentés par une maniabilité moyenne au Wii Wheel (et seulement au Wii Wheel…), des décors beaux mais « sans plus » et des musiques assez anecdotiques; ne retiendront pas l’attention des joueurs, bien trop occupés à s’éclater sur ces pistes de folie, dans une action juste hallucinante de fluidité ! Sans aucun doute le meilleur rapport amusement/prix depuis Mario Kart…et le TOP du communautaire sur Wii !Vous hésitiez ? Courrez l’acheter !

J.B

Points forts :

- le déjà mythique éditeur de circuits

- le génial jeu en ligne

- jouable aussi en local (jusqu’à quatre)

- maniabilité au TOP

- un contenu de malade !

- DLC régulier et entièrement gratuit !

- durée de vie illimitée

- environnements et tracés variés

- LE jeux communautaire de la console

Points faibles :

- bande-son discrète

- graphismes « sans plus »

- le « Wii Wheel » à éviter !

- la prochaine fois jouable à dix en ligne ?

 

La Note Le Mag Jeux Vidéo : 17,5/20

Éditeur : Focus Home Interactive

Genre : Course/Arcade

Support : Wii

 

Acheter Trackmania Wii sur Alapage.com