Avec l’arrivée des beaux jours et le retour de Rolland Garros, c’est sans surprise que Mario Tennis Open débarque au même moment sur 3DS. Depuis Mario Tennis sur Nintendo 64, en passant par la GameBoy ou même la GameCube, la série revient donc sur portable. Comment se déroule un match ? Rendez-vous sur le court.

« Changement de côté »

Dans ce titre, comme à l’accoutumée, on retrouve tous les personnages de l’univers Mario. Chacun possédant une aptitude spéciale telle que la rapidité, la puissance, la ruse et j’en passe. Il est également possible de jouer avec son Mii, ce qui est une bien bonne initiative. Surtout lorsqu’on sait que de nombreux accessoires et éléments viendront renforcer son propre personnage au fil du jeu.

A chaque match ou mini jeu gagné, le joueur se verra attribuer des pièces de jeux et, par la même occasion, il débloquera de nombreux accessoires de la boutique du jeu : tenue de Mario, wristband de Yoshi, chaussures de Bowser et ainsi de suite. Chaque nouvel élément acheté renforce votre Mii en lui apportant plus de précision, de puissance etc.
Plusieurs modes de jeux sont, bien sûr, disponibles. Outre les matchs d’exhibition, on peut également se lancer dans les différents tournois bien connus tel que la coupe champignon, la coupe fleur et ainsi de suite.

Les Extra comportent quelques mini-jeux, comme un mode où il faut échanger la balle avec un allié tout en la faisant passer à travers le plus d’anneaux possibles afin de marquer des points, ou encore un défi mettant en scène une sorte d’écran sur lequel défile un niveau de Super Mario Bros. A chaque fois que la balle touche un monstre ou un bloc de pièces, le joueur marque des points. Il a également la possibilité « d’entrer » dans un tuyau pour des passages bonus remplis de pièces et tout cela uniquement en renvoyant la balle au bon endroit. Adresse et Timing seront donc les maîtres-mots des mini jeux.

« Avantage »

Pour ce qui est des matchs classiques, on peut noter l’apparition de halos de couleur sur le sol qui peuvent changer l’issue d’un affrontement. En effet, le but pour le joueur sera donc de se placer dans ces cercles et de taper les balles de la frappe associée : lift, amorti, smatch etc…

Il bénéficiera alors d’un bonus et sa balle deviendra redoutable pour son adversaire. Si certains coups ne nécessitent l’usage que d’un seul bouton, il faudra parfois, pour d’autres coups, en combiner au moins deux. L’écran tactile permet lui aussi d’effectuer ces frappes simplement en appuyant sur une partie associée qui clignote à ce moment-là.
Afin que le jeu soit accessible à tous, même aux plus jeunes, on se rend vite compte que le personnage se dirige presque de lui-même dans les cercles lumineux et un bouton « automatique » permet de toujours effectuer la frappe la plus appropriée au bon moment. Une manière de jouer presque intégralement en mode « pilotage automatique ». Cependant, et heureusement, pour le joueur expérimenté, rien de mieux que de maitriser son match du début à la fin. Pour cela il devra se diriger de lui-même dans le cercle correspondant et envoyer la balle à son idée, lui donnant même un effet en inclinant le stick d’un côté ou de l’autre au moment de frapper. Les effets n’en seront que décuplés et la puissance sera elle aussi au rendez-vous. Autant dire que, si au début, le jeu donne l’impression d’être assez dirigiste et simpliste, une fois les commandes bien maitrisées, il n’en est rien et les matchs révèlent bien des subtilités ainsi que de nouveaux défis.

C’est frappant !

Un mode multijoueur online ou en réseau local permet de varier les plaisirs en affrontant des joueurs de toutes trempes. Cela permet, à l’instar d’un Mario Kart, de multiplier considérablement l’intérêt ainsi que la durée de vie du soft. Le Streetpass est, lui aussi, bien présent et permettra à votre Mii de gagner un maximum de pièces ainsi que de débloquer de nombreux accessoires via les matchs à effectuer en décalé avec d’autres Mii croisés dans la rue, leur niveau étant calculé sur leurs statistiques de jeu.
Sans oublier la possibilité de jouer en double avec un autre personnage.
Dommage cependant que tous les personnages soient déjà débloqués dès le début du jeu, cela ne motive pas forcément le joueur à terminer toutes les coupes. Des costumes spéciaux peuvent néanmoins être gagnés en réussissant certaines actions plus ou moins difficiles. De QR code distribués par Nintendo peuvent également vous faire gagner de nouveau personnages ou des costumes spéciaux, voir notre article qui en parle ici !
Bref, vous l’aurez compris, un titre bien complet malgré l’absence d’un mode histoire comme on avait pu en voir dans Mario Tennis sur Game Boy Color par exemple. Dans cette version 3DS, la 3D donne un bon effet de profondeur et permet de mieux appréhender les terrains. Un mode gyroscope est même intégré au soft et permet de changer, en un mouvement, la vue de la caméra. On n’aime ou on n’aime pas cette option, incompatible avec la 3D (c’est l’un ou l’autre) qui peut heureusement être désactivée.

Mario Tennis Open est un jeu plutôt complet qui marie admirablement ce qui fait les succès des titres centrés sur un sport particulier et l’univers bien connu de Mario avec toutes ses particularités et son design marqué. S’amuser tout en progressant, débloquer des éléments cachés, affronter des adversaires de plus en plus malins, ou d’autres joueurs, et découvrir des techniques particulières qui rendent le titre, d’apparence simpliste, beaucoup plus tactique et précis : voilà ce que l’on apprécie. Même s’il ne dépasse pas Mario Kart, il fait partie des indispensables de la 3DS, notamment pour son mode multijoueur.

Sironimo


Les points forts :

- Graphiques et musiques de qualité

- Commandes simples et efficaces

- Dynamique et agréable

- Présence du Mii

- Excellent mode multi

Les points faibles :

- Le mode automatique qui gâche le plaisir

- Pas de mode RPG

- 3D et mode gyroscopique pas compatibles

La Note Le Mag Jeux Vidéo : 16/20

Éditeur : Nintendo
Genre : Sport/Tennis
Support : 3DS
Date de sortie : 25 Mai 2012


.