Premier test Nintendo 3DS sur Le Mag Jeux Vidéo et non des moindres, s’agissant de Super Street Fighter IV 3D Edition ! Pour l’occasion, le soft de Capcom a été repensé afin de tirer pleinement parti des capacités de la console. Ainsi, en plus du contenu originel déjà présent dans les versions H.D, cette mouture réinvente quasiment le genre en offrant aux joueurs une vue dynamique des plus séduisantes…Le Test évènement de Super Street Fighter 4 sur Nintendo 3DS, c’est de suite, sur Le Mag JV !

Plus qu’un remake, un concept !

Probablement le jeu le plus attendu sur 3DS, du moins par la communauté des gamers, SSF4 3D Edition démarre en trombe, ce en proposant un contenu strictement identique à celui connu sur PS3 et Xbox 360. Modes de jeu, personnages, options diverses, tout est là ! Pour continuer sur ce chapitre de la comparaison avec les supports H.D, il faut bien avouer que la portable next-gen s’en sort particulièrement bien avec des graphismes d’une finesse et d’une beauté notable, malgré un très léger effet d’escalier à peine perceptible. Logiquement, le rendu est légèrement moins bon que sur consoles de salon… Pour le reste, c’est du grand art, avec des décors vivants au possible, des fonds sublimes et une modélisation des personnages particulièrement probante. Transition parfaite pour enclencher la fonction 3D de la console, une option qui va rendre l’expérience plus immersive qu’auparavant.

En optant pour la vue classique 3D, le joueur va ainsi découvrir plusieurs plans pour un effet de profondeur…comment dire ?…hallucinant ! Pour le coup, on a simplement envie de plonger dans la console pour atteindre l’arrière-plan. Rendu ultra-saisissant, donc mais nous le savions déjà…L’autre aspect intéressant concerne le contour des personnages qui, avec ce style comics de rigueur dans Street Fighter 4 cumulé à la 3D, donne un résultat proprement invraisemblable, un peu comme si des figurines réelles avaient été intégrées dans le jeu. En effet, on peut admirer le relief des personnages ultra-musclés, comme si ces derniers s’apprêtaient à crever l’écran. Résultat plus que réussi mais bien en deçà de l’expérience suscitée par l’autre « gros morceau » du soft,  l’introduction de la vue dynamique…une nouvelle façon de jouer !

Car via cette vue dynamique, l’angle de visualisation de l’action se voit modifié. Ainsi, la caméra prend position à mi-chemin entre le profil droit et l’arrière de votre personnage. De cette manière, votre adversaire se trouve placé au bout de la diagonale ainsi virtuellement tracée. Et en cas de changement de côté, un très impressionnant mouvement de la dite caméra permet de reprendre place derrière notre personnage, côté droit cette-fois ci. En termes d’action pure, on y gagne tout d’abord en spectacle, particulièrement lors de la réalisation d’une « super-attaque ». La vue se focalisant sur le combattant, on profite du mouvement, d’une fluidité exemplaire, tout en nous situant « aux premières loges » ! Car, l’une des conséquences de la 3D sur SSF4 concerne la position du joueur qui passe du rôle de spectateur « derrière l’écran » à celui de spectateur inséré dans la scène ! C’est du moins l’impression rendue, avec ce sentiment d’être aux côtés des combattants dans la console.  Assez difficile à imaginer en lisant ces lignes mais, croyez-nous, l’effet est démentiel !

                

Mais le spectacle ne s’arrête pas là, l’activation de la vue dynamique permettant aussi d’admirer les belligérants sortant littéralement de l’écran de la console ! Effet trompe l’œil, vous l’aurez compris, mais plus que concluant, par exemple lors de la réalisation d’un Tatsumaki par Ken ou Ryu, avec le pied du combattant qui, à chaque passage au milieu de l’écran, semble carrément transpercer le screen supérieur de la console ! Oui, c’est assez incroyable à vivre…d’ailleurs, il n’est pas rare de se laisser prendre au point de vouloir toucher les Fighters…Stupéfiant, c’est le terme ! Clairement, durant une session de jeu, on en prend plein la rétine avec ENFIN l’impression de jouer à un nouveau concept en matière de jeu de combat. Bravissimo !

La révolution se poursuit avec les commandes de jeu, offrant trois types de possibilités aux joueurs. Pour les plus inexpérimentés, l’écran tactile donne le loisir d’activer deux coups spéciaux et deux super-attaques par simple pression du doigt ! Bien sûr, les gamers crieront au scandale mais en pratique, avouons que le système demeure très jouissif, avec ce sentiment de pouvoir déclencher un enchaînement dévastateur « du bout du doigt » ! D’autant que les combattants réagissent très rapidement aux sollicitations par ce biais-là. Seconde possibilité, pour les plus traditionnels d’entre nous, jouer à l’aide de la croix directionnelle. Efficace et familière, cette approche est malgré tout limitée par le positionnement de la croix, pas forcément confortable à utiliser. Bon, à ce niveau, le confort de jeu pourrait être comparé à ce que les joueurs Xbox 360 avaient connus lors de la sortie de SSF4…pas idéal quoi ! Dès lors, le choix du stick analogique s’impose naturellement. Alors oui, il va quand même falloir jouer un peu avant de s’adapter, l’intéressé étant particulièrement sensible. Mais, une fois apprivoisé, c’est le bonheur total, avec des coups qui sortent bien et une précision appréciable, particulièrement lors d’affrontements intenses.

                 

Combats Underground…

A ce stade du Test, le charme nous a déjà emporté au jardin d’éden des gamers, tant sur un plan purement technique que d’un point de vue plus « conceptuel », avec une 3DS particulièrement exploitée à tous niveaux. Cependant, Super Street Fighter 4 3D Edition se démarque une fois de plus via une autre fonctionnalité très séduisante et introduite par la 3DS, la fonction Street Pass !

Comme chacun le sait, cette option vous donne la possibilité d’emmener votre console partout avec vous en mode veille, en lui laissant le soin de récolter toutes sortes d’informations sur les joueurs que vous croiserez dans une journée. Mii, objets, infos personnelles mais aussi, dans le cas de SSF4, un compte-rendu complet sur les affrontements effectués à votre insu ! Nous reviendrons plus longuement sur ces combats virtuels d’ici quelques jours, la console n’étant pas encore sortie officiellement (donc, personne à croiser dans la rue !) mais nous allons déjà évoquer ensemble le recrutement de vos figurines !

En choisissant la fonction « roulette » du mode « street pass », le joueur peut en effet gagner des figurines. Ces dernières représentent tous les combattants de SSF4 3D Edition selon huit niveaux chacune. Au total, plus de 500 figurines pourront ainsi être gagnées de manière aléatoire. Pour se faire, deux possibilités : Utiliser les pièces de jeu acquises en effectuant un certain nombre de pas (1000 pas pour 10 pièces), soit en jouant dans les différents modes de jeu (Arcade « classique » ou « dynamique », VS, VS online, entraînement, etc…). Une fois acquises, il vous suffira ensuite d’aller configurer votre team, qui ne devra pas dépasser les 20 points d’expérience (ou de level), sachant que vous devrez aligner 5 guerriers dans l’ordre qui vous plaira. A titre d’exemple, si vous disposez d’un Ken de niveau 8, il faudra que les 4 autres combattants cumulent ensemble 12 levels au maximum (ex : 4+3+2+3). En plus de ces choix, il est possible de modifier les notions d’attaque, de défense et de rapidité, avec un maximum de 300 points à votre disposition (100 points par défaut pour chaque catégorie). Après quoi, vous serez prêt à aller au « Street Combat » ! Très prometteur, donc nous vous proposerons un petit test dédié dès la sortie de la console en France.

                

SSF4 3D Edition propulse la 3DS…au septième ciel !

Street Pass, 3D, vue dynamique, écran tactile, stick analogique…cette version 3DS se démarque très clairement de ses grandes sœurs sur consoles H.D, malgré un contenu identique en termes de personnages, modes et options de jeu ! On y trouve aussi de petits détails sympathiques comme le fait de disposer d’icônes et banderoles (très nombreuses et à débloquer) à placer sur votre écran inférieur lors de parties en ligne ! Bien sûr, le principal attrait de cette opus 3DS tient à l’introduction incroyablement saisissante de la 3D, avec l’impression de voire les personnages sortir de l’écran ou d’entrer littéralement dans les stages de combat, comme si l’on prenait place en tant qeu spectateur…dans la console ! Assez génial, d’autant que l’éblouissante vue dynamique nous offre enfin quelque chose de nouveau sur la planète jeux de combat, avec des séquences originales à l’angle de vue déroutant de prime abord mais riche en émotions. Là-aussi l’effet de profondeur est saisissant, permettant qui plus est de voir de nouvelles portions de décors impossibles à contempler en vue « classique ».

Techniquement, il ne serait pas injuste de qualifier SSSF4 3DS de nouvelle référence du genre sur portable, tant d’un point de vue graphique qu’en termes d’animations et de bande sonore. Là encore, digits vocales et musiques sont de haute-voltige, rappelant au passage que nous sommes bien sur portable « next-gen ». Et puis, chose importante dans un jeu de combat, la prise en main se fait aisément, même si l’usage du stick de la console demandera un certain temps d’adaptation. Pour le reste, avec ses six boutons d’actions et ses alternatives possibles (croix directionnelle, écran tactile), cet opus réussit le tour de force de satisfaire un public très large tout en captivant les plus hard-core gamers des joueurs. Enfin, l’usage de la fonction Stree-Pass et échanges de bonus rallonge bien la sauce, en faisant LA version à posséder.

Car, clairement, Super Street Fighter 4 3D Edition est bel et bien la meilleure mouture possible, grâce à son contenu et à sa nouvelle approche visuelle. Mais au-delà de toute comparaison, SSF4 3DS se place incontestablement en tête de la shopping list de tout gamer se respectant ! Le « must-have » de la console ? Assurément ! De quoi justifier l’achat de la 3DS…

J.B

 

Points forts :

- techniquement irréprochable (son, graphismes, animation)

- l’utilisation très convaincante de la 3D

- la vue dynamique…quel spectacle !!

- contenu identique aux versions H.D

- la fonction street pass (combats de figurines)

- plusieurs prises en main possibles

- la Durée de vie

- LE Jeu du lancement pour un « gamer »

Points faibles :

- temps d’adaptation nécessaire avec le stick analogique

- les nouveautés de la version arcade absentes…dommage !

- pensez à joueur sur secteur en 3D !

 

La Note Le Mag Jeux Vidéo : 18/20

Editeur : Capcom

Genre : Combat

Support : Nintendo 3DS

Acheter Super Street Fighter 4 sur Nintendo 3DS