« Encore un « party-game »! » s’exprimaient en cœur tous les gamers de France et de navarre lors de l’annonce du développement de ce « soft ». Et il est vrai qu’à première vue, chacun s’attendait à une sorte de Mario Party grand public simplement estampillé « Wii », histoire de vendre d’avantage. Ce serait cependant bien mal connaître Nintendo qui privilégie toujours la qualité à l’aspect commercial, quoiqu’en disent certains…Et si ce Wii Party se révélait finalement comme étant le jeu multi-familial par excellence à l’approche des fêtes ?

 

Nintendo, Roi de la bonne humeur !

Avec Wii Party, les bonnes surprises s’accumulent assez rapidement au fil de la découverte de la galette. Et compte tenu de la période actuelle, un premier argument de choix devrait déjà attirer l’attention, le prix ! Car, pour une quarantaine d’euros (le prix d’une Wiimote), le pack proposé comprend le jeux Wii party + une Wiimote ! Vous ne rêvez pas, cela équivaut simplement à vous offrir le jeu pour l’achat d’une télécommande Wii ! Plus économique que Wii Play en son temps, cette offre est également plus consistante, les neuf mini-jeux de ce dernier laissant place à plus de 80 mini-games et de véritables options de jeux accessibles de 1 à 4 joueurs simultanément. Le rapport qualité/prix est donc déjà largement assuré…

Reste tout de même à apprécier les qualités de cette production, la gratuité de cette dernière ne validant pas pour autant la qualité générale du titre. Première chose à signaler, la disparition temporaire de « Mario » (cf Mario Party) pour « Wii » n’est pas une mauvaise chose, bien au contraire. En effet, là ou l’univers de Mario quelque fois naïf pourrait en agacer quelques-uns, Wii Party adopte un caractère plus neutre « de base » mais avec un atout prépondérant dans sa manche, les Mii ! Pour peu que vous ayez pris soin de vous représenter, vous, ainsi que vos familles et amis, le « soft » intègrera immédiatement toute cette joyeuse population, conférant aux parties un aspect personnel plus que génial ! Car les Mii se verront habillés de différentes façons à chaque fois. Citons par exemple, la tenue de cosmonaute, le costume cravate (et équivalent féminin, à savoir robe de soirée), livrée « aventurier » (« à la Indy »), combinaisons de différents sportifs, etc…Un point terriblement drôle ayant l’immense mérite d’introduire de suite la bonne humeur dans le salon. Puis, la découverte se poursuit avec l’apparition de visages familiers dans les mini-jeux. A titre d’exemple, il ne sera pas impossible de rencontrer son propre frère transformé en authentique Zombie ayant pour mission de vous coincer entre deux tombes !! Vraiment hilarant…(oui, ça a pas l’air comme ça, mais dans le contexte, ça le fait bien !).

      

Tout cela donne, de plus, un capital sympathie au jeu, du en partie à cette participation active de nos caricatures. Un peu comme un jeu dont nous serions le héros par le biais de nos doubles virtuels ! De surcroît, la présence de notre sympathique « maître de jeu » s’exprimant dans un dialecte incompréhensible -mais ô combien drôle- tout en réagissant avec de vives expressions du visage, confirme cette ambiance à la fois festive et « bon enfant ». Attention cependant, Nintendo maîtrise parfaitement son sujet de manière à ne jamais tomber dans la niaiserie ou le cliché. Les couples plus ou moins trentenaires y seront ainsi parfaitement à l’aise, tout comme leurs enfants éventuels et parents !

Voilà qui nous amène au sujet finalement crucial, les mini-jeux ! Au beau milieu de cette abondance de « party-game » sur la console, pas toujours évident de surprendre. Et pourtant, une nouvelle fois, Nintendo s’affirme en chef de rang, grâce à un contenu mélangeant le classicisme des jeux de plateau et de société, tout en y ajoutant une extraordinaire « Nintendo Touch » ! Concrètement, plusieurs possibilité de jeux s’offre à nous. Nous ne nous étendrons pas sur le jeu en solo, lequel proposant de franchir plusieurs plateformes (nombre en fonction du niveau de difficulté choisi parmi 3) représentées par des mini-jeux. Tout juste divertissant, ce dernier ne constitue pas l’atout majeur du titre de Nintendo. En revanche, une foule d’options multi viennent améliorer le contenu, déjà constitué d’une rubrique « records ». Nous trouvons ainsi quatre modes principaux, dont l’option « libre » (libre, bataille, solo, défis avec différents thèmes de mini-jeux selon nombre de joueurs), laquelle vous donnant le loisir de participer aux activités de façon directe (80 mini-jeux au total).

Le mode « Jeux de société » se divise lui même en cinq sous-catégories incluant « l’île au défis » (un Jeux de l’oie particulièrement fun et ponctué de nombreux rebondissements), « globe trotter » (sympathique et visuellement accrocheur, mais plus adapté à un public jeune), « Trios de Mii » (aligner trois Mii de même couleur), « Roue de la chance » (principe de la roue de la fortune en beaucoup plus fun) et le « Bingo » que l’on ne présente plus. Tous jouables jusqu’à quatre, ces jeux se trouvent de plus ponctués de « mini-games » (les fameuses 80 activités) à jouer en « un contre un », « trois contre un » ou « chacun pour soi ». Particularité de cette première option principale, la possibilité de jouer jusqu’à quatre en même temps durant les mini-jeux et au tour par tour pendant le déroulement normal des jeux de société. Au chapitre des activités, un sympathique « saut de liane » (atterir le plus loin possible), une « course hippique » (épreuve d’endurance),une course d’hélicoptères, ou encore une course spatiale (avec vos Mii livrée « super-héros!).

     

A l’inverse, « Jeux en duo » se pré-destine à un usage exclusif « en couple » (1 à deux joueurs). Composé d’un « Test d’amitié » (questionnaire testant vos connaissances de l’autre) assez sympa mais quelque peu limité, cette option de jeu prend tout son sens avec le génial « oh du bateau », consistant à vous faire empiler 20 Mii sur le même navire, mais en coopération. En effet, chaque joueur doit déposer un Mii en prenant garde à ne pas faire chavirer l’embarcation. Pas sorcier ? Oui, dans l’absolu, sauf que plusieurs mini-jeux (toujours en coop) détermineront la taille et le poids des Mii. En cas d’échec, les deux joueurs devront disposer des Mii de corpulence différente avec les conséquences que cela peut avoir sur l’équilibre général du bateau ! Parmi ces mini-jeux, nous trouverons la « descente en chariot de mine », le tour dans « les montagnes Russes », « la pêche aux gros » ou, encore, une vertigineuse descente en Bobsleigh ! Clairement, une parfaite synchronisation des actions (voir une bonne connaissance des réactions de votre binôme) sera nécessaire !

La dernière option de ce mode « Jeux en duo » vous invite pour sa part à affronter l’autre joueur dans un jeu de mémoire vous proposant de trouver des paires de Mii de même couleur, jeu une nouvelle fois ponctué de mini-activités, cette-fois jouables en versus, comme « Cloche Mouton » (attraper un max de moutons avant votre opposant), « les bûcherons » (couper l’arbre le plus vite possible) ou encore « gâchette facile » (shooting de cibles dans le Far-West).

     

Nous poursuivons avec « jeux de salon » (2 à 4 joueurs), peut-être le plus original, car mettant en scène votre propre environnement, tout en faisant appel à vos capacités propres, comme des notions de mémoire ou de réflexes. Dans le très comique « Cris en folie », toutes les Wiimotes sont mises à plat sur la table ou sur le sol. Puis, plusieurs animaux et Mii défilent en poussant divers cris, lesquels se trouvent ensuite reproduits dans l’une des Wiimote, via le haut-parleur de l’accessoire ! Dès lors, le plus rapide de joueurs ayant attrapé la télécommande « gagnante », remporte le point !

« Cache-cache » prend tout son sens dans un salon vaste car proposant à un « cacheur », de planquer une ou plusieurs Wiimotes ou bon lui semble. Ensuite, le ou les « chercheurs » doivent trouver les télécommandes dans un temps limité, sachant qu’un son sera émis par chaque manette toutes les dix secondes. Une pure folie à la fois stressante et hilarante, en un mot, addictif !

Passons ensuite à « Tic-Tac-Boum » qui se déroule avec une seule Wiimote. De principe assez simple (se passer l’objet délicatement pour éviter l’explosion), ce jeu est également particulièrement angoissant, d’autant que les touches d’actions devront être pressées au bon moment à chaque « passage ».

Puis, l’ultime activité de cette catégorie fera appel d’avantage à votre mémoire, voire votre culture, dans le but de ne pas vous faire « exploser la face » ! Ainsi, après sélection d ‘une thématique (ex : véhicules, couleur verte, fruits, mots commençant par i, etc…), chaque participant doit trouver un mot correspondant avant de valider en pressant la touche A, action le débarrassant provisoirement de la bombe. Évidemment, le temps se réduit au fil de l’évolution, contraignant les participants à se hâter tour après tour. Une fois encore, le plaisir de jeu est garanti ! Surtout, chacun appréciera se petit « rappel » salutaire !

     

Le plus convivial ?

Non content de proposer un contenu extrêmement riche et varié, Wii Party présente l’immense d’avantage de correspondre à n’importe quel type de profile de joueur. Tant concernant la nature des 80 mini-jeux proposés que les options et modes de jeux, ce party-game permet ainsi à tout le monde de remporter une partie à un moment ou à un autre. Mémoire, rapidité de mouvements, calcul, force physique, finesse d’esprit ou encore, esprit de déduction, de nombreuses capacités propres à chacun viendront se mêler à des jeux plus classiques correspondant également à tous les gamers ouverts d’esprit. Surtout, l’aspect visuel très attachant plaira à toutes et à tous, mêlant à la fois les Mii crées préalablement, à des décors colorés et empruntés aux différents jeux Wii déjà connus tels Wii Fit ou Wii Sports. Chaleureux et varié, le visuel apporte ainsi sa pierre à l’édifice « familial » qui trouve ici une nouvelle référence en terme de convivialité. Les commentaire parlés, bruitages et musiques tantôt festives, tantôt stressantes se mélangent avec succès, procurant à Wii Party une atmosphère particulièrement efficace. Appréciable aussi, l’aspect parodie (Principalement du Reality TV Américain) présent dans quelques activités.

Difficile de lâcher les manettes tant les développeurs parviennent à améliorer le genre en satisfaisant autant le joueur habitué à ce type de production que le nouveau venu. Côté gameplay, tout se passe avec la Wiimote (pas de nunchuk) avec des commandes plutôt simples mais bien pensées, le tout agrémenté de quelques utilisations originales (comme le fait de cacher la Wiimote dans son salon ou d’écouter les sons émanant du haut-parleur !) et options en coopération véritablement hilarantes ! Attention, les couples en discorde trouveront là le moyen de se faire mutuellement moults reproches ! Seul petit bémol, la difficulté de certains jeux en coopération, demandant une synchronisation de mouvements un peu trop pointue. Probable d’ailleurs, que la précision du système soit légèrement prise à défaut dans ce cadre spécifique. Rien de dramatique toutefois, les rares périodes de frustration laissant bien vite place aux larmes de rires ! Car, qu’on se le dise, Wii Party est assurément le jeu le plus comique jamais produit sur Wii. Fous rires et bonne humeur en pagaille assurés ! Et puis pour une quarantaine d’euros, avec une Wiimote en plus, comment hésiter encore ? Juste un incontournable à placer aux côtés d’un Wii Sports Resort ou d’un Mario Kart. En un mot, CON-VI-VIAL !

J.B

 

Points forts :

- vraiment pour tous publics

- un rapport qualité/prix imbattable

- LE jeux convivial de l’année

- des options et mini-jeux originaux et fun

- 1 à 4 joueurs

- des rires à volonté

- présence bénéfique des Mii

- visuel adapté

- bande-son idéale

- une wiimote offerte !

Points faibles :

- les « core-gamers » ne vont pas être contents !

- petits problèmes de précision dans quelques mini-jeux en coopération

 

La Note Le Mag Jeux Vidéo : 17,5/20

Éditeur : Nintendo

Genre : Party-Game

Support : Wii

Acheter Wii Party sur Alapage.com AffGen4_728x90