Le streaming est très populaire depuis des années. Les créateurs de contenu tels que Ninja, Asmongold, xQc et Pokimane en tirent beaucoup d’argent. On ne peut pas en dire autant de Twitch, la plus grande plateforme de streaming. Neuf ans après son rachat par Amazon pour 970 millions de dollars, la plateforme ne réalise toujours aucun bénéfice, selon des sources de Bloomberg.

C’est pourquoi l’entreprise prend aujourd’hui des mesures importantes. Selon Cecilia D’Anastatio de Bloomberg, l’entreprise prévoit de licencier environ 500 personnes plus tard cette semaine. Cela représente pas moins de 35 pour cent du nombre d’employés de l’entreprise. La décision aurait pu être officiellement annoncée par Twitch aujourd’hui.

Ce n’est pas non plus la première fois que des salariés sont licenciés dans l’entreprise. En mars, 400 employés ont perdu leur emploi en raison d’une série de licenciements chez Amazon et en octobre, davantage de personnes devraient les rejoindre. équipe expérience client ont été expulsés de Twitch.

Aux prises avec le contenu épicé

Pendant ce temps, Twitch continue d’avoir du mal à brouiller les contenus sensibles sur la plateforme. En décembre, la société a décidé d’assouplir les règles, notamment en ce qui concerne l’utilisation par les streamers d’un tag NSFW, après quoi une vague de créateurs de contenu a immédiatement suggéré de faire semblant d’être nus. Par exemple, des barres noires ont été utilisées ou filmées sous un certain angle.

Plus tôt ce mois-ci, Twitch a décidé de prendre à nouveau des mesures plus strictes. Une nouvelle politique interdit désormais aux streamers de faire semblant d’être nus.