Nous ne devrions probablement pas nous attendre à ce que la franchise Zelda revienne de si tôt à des jeux linéaires comme Ocarina of Time, Twilight Princess ou Skyward Sword. Selon Eiji Aonuma, producteur de la franchise Zelda, ce type de jeux appartient au passé. Les jeux d’aujourd’hui donnent aux joueurs la liberté de faire leurs propres choix et de progresser dans le jeu de manière flexible.

Mais tous les fans ne sont pas d’accord : Aonuma est conscient qu’il y a des fans qui veulent récupérer l’ancien style, mais il pense que c’est principalement parce que c’est ce qu’ils n’ont pas maintenant, a-t-il déclaré à IGN. Il parle d’une mentalité selon laquelle « l’herbe est toujours plus verte ». De plus, il ne comprend pas pourquoi les gens veulent jouer à un jeu qui vous limite davantage dans ce que vous pouvez faire et comment vous pouvez jouer.

Pourtant, les commentaires de ces fans ont été intégrés dans une certaine mesure dans Tears of the Kingdom. Les donjons de Breath of the Wild étaient souvent considérés comme trop simples. Ceux de Tears of the Kingdom sont donc légèrement plus complexes. Vous disposez tout de même d’une certaine liberté qui correspond au style du jeu, mais les donjons sont plus grands et ont souvent un cheminement logique du début à la fin.

Plus de suites à Tears of the Kingdom

La nostalgie est la seule raison de revenir à l’ancien style Zelda qu’Aonuma comprend un peu. Mais cela ne signifie pas que tous les jeux seront désormais exactement comme Breath of the Wild et Tears of the Kingdom. Ce monde est épuisé et une autre suite serait « un peu trop folle », estime le producteur. On peut donc au moins s’attendre à une nouvelle carte dans le prochain jeu.