Avec trois titres mondiaux, d’innombrables records et un énorme salaire, Max Verstappen a un métier de rêve. Et entre-temps, il a également le temps de participer à des courses de simulation. En matière d’amour, le champion du monde est également très heureux, avec à ses côtés la Brésilienne Kelly Piquet – qui est elle-même une royauté de la F1, en tant que fille du triple champion du monde Nelson Piquet.

Le couple entretient une relation publique depuis janvier 2021 et cela ne se cache pas. Par exemple, Kelly est souvent présente après les courses pour féliciter son amie et Verstappen aime aussi jouer (en streaming) avec Penelope, la fille de Kelly et de son ancien ami Daniil Kvyat.

Après le GP du Brésil en novembre, Verstappen s’est rendu à la ferme familiale Piquet pour assister au mariage de son beau-frère. Mais Verstappen lui-même n’est pas encore prêt à poser la grande question à sa petite amie, a-t-il déclaré lors d’une conversation avec le Swiss Blick.

« Se marier? JE? Maintenant, tu me mets vraiment dans l’embarras. Le temps nous le dira. Pour le moment, je suis très content de Kelly, mais je ne sais pas quand je vais me mettre à genoux. Cela doit arriver spontanément.

La confidentialité passe avant tout

Dans l’interview, Verstappen aborde également plus en détail d’autres questions privées, comme la visite des courses de rallye de son père Jos Verstappen. Le pilote de F1 aimerait être là pour voir son père en action, mais c’est très difficile. Le rallye est un sport ouvert, ce qui signifie que Verstappen ne peut pas se cacher du public. À cet égard, « j’aime ma vie privée ». De plus, le champion du monde ne veut pas distraire son père lorsqu’il court sur des routes de campagne poussiéreuses.