Pour les sorties de grands films, tout reste aussi privé que possible. De nombreux éditeurs craignent que des informations soient divulguées à l’avance. Mais cela n’a pas empêché le réalisateur Denis Villeneuve de réaliser le dernier souhait d’un mourant.

L’homme en question est un Français d’une cinquantaine d’années, qui souhaitait voir Dune 2. Mais début janvier, on lui a annoncé qu’il ne lui restait que quelques semaines à vivre, même si le film sortirait en salles en mars. Le vœu a abouti auprès de l’organisme de bienfaisance L’Avant, a déclaré la fondatrice Josée Gagnon en entrevue au Washington Post.

Une course contre la montre

L’organisme a contacté Villeneuve pour voir s’il était possible de réaliser le souhait. C’était une course contre la montre, mais nous avons finalement réussi. L’un des assistants de Villeneuve s’est rendu à l’hôpital où le patient gisait avec l’ordinateur portable du réalisateur sous le bras, contenant l’intégralité du film.

De dépistage s’est déroulé avec les rideaux fermés et les téléphones ont dû être cachés, mais le souhait de l’homme s’est réalisé. Il n’avait pas assez d’énergie pour regarder le film en entier, mais Gagnon dit que cela en valait la peine. L’homme est décédé quelques jours après la projection.

Selon l’organisme, Villeneuve et son épouse ont été touchés par l’histoire du patient. On dit que cet homme est « exactement la personne pour laquelle les films sont faits ».