Nous vivons à une époque où nous nous numérisons de plus en plus. Et c'est pourquoi nous nous sommes soudainement demandés : comment les éditeurs perçoivent-ils les boîtes de jeux ? Voulons-nous toujours cela ou préférerions-nous ne pas le faire ? Que préfère l’équipe éditoriale de XGN ?

Richard

Boite sans disque physique. Les lecteurs optiques sont encombrants, mais avoir quelque chose à côté d'un autre titre dans votre bibliothèque est quelque chose. Et un placard Ikea Kallax rempli de boîtes a toujours l'air cool.

Ralph

J’ai toujours aimé les versions physiques. Je me souviens que je pouvais m'amuser pendant des heures avec l'épais livret de The Elder Scrolls IV: Oblivion, le temps d'installer le jeu sur mon PC. Ces jours-ci, je suis passé aux versions numériques pour la plupart de mes jeux. Je les ai toujours prêts, je n'ai pas à me soucier des disques ou des cartouches et les versions physiques n'ont pratiquement plus de valeur ajoutée.

Il n'y a plus de livrets dedans, plus de cartes du monde, nada. En fait, dans de nombreuses boîtes de nos jours, vous trouverez un code de téléchargement ou il n'y a que quelques Mo de données sur le disque, uniquement pour que le jeu puisse ensuite être téléchargé depuis le serveur.

Zoé

Avant, je préférais les box physiques. J'ai toujours joué à des jeux sur mon ordinateur portable et j'ai souvent utilisé des disques. Mais à un moment donné, j'ai perdu beaucoup de ces disques, ou alors ils étaient dans le mauvais boîtier. Par exemple, j'ai perdu certains packs d'extension pour les Sims 3 et je n'avais que le jeu de base car il était accompagné d'un code de téléchargement. Gaspillage de mon argent !

Ensuite, je suis passé aux codes numériques. Plus de soucis pour chercher les jeux. J'ai maintenant un PC qui gère également très bien les codes et qui ne se remplit pas aussi vite que mon ancien ordinateur portable.

Simon

La préférence est toujours donnée aux versions physiques, même si elles ne contiennent généralement plus d'instructions d'utilisation, de dossiers, etc. (sauf s'il s'agit d'une édition spéciale). La raison en est la possibilité de prêter ou d’échanger des jeux avec d’autres. La recherche de jeux n'est pas un problème car les jeux les plus joués ont été mis de côté afin que la recherche ne soit pas nécessaire. En ce qui concerne le backlog, il s’agit toujours d’une quête personnelle consistant à terminer les jeux avant de passer à un autre jeu.

Marc

Ralph a bien sûr tout à fait raison de dire qu'une version physique n'a plus la même valeur ajoutée qu'avant : les manuels en particulier sont une perte, car il arrive encore parfois que les astuces et les mouvements ne soient pas correctement mis en évidence dans le didacticiel d'un jeu, alors que ils étaient dans le manuel.

Mais même si ce qu'il y a dans la boîte d'un jeu physique ne veut plus dire grand-chose, pouvoir prêter et revendre un jeu est pour moi une raison d'en acheter un physique. A part ça : c’est aussi un peu un rituel. De la même manière que beaucoup de gens, moi y compris, aiment avoir de la musique sur un disque ou un CD, j'aime avoir un jeu sur un disque ou une cartouche. Malgré le temps d'installation, le moment où vous glissez quelque chose dans votre console est toujours le moment où vous avez vraiment l'impression que le jeu que vous attendiez depuis un moment est enfin sorti.

Il existe un autre avantage sous-estimé de la cartouche Switch en particulier : elle permet d’économiser de l’espace dans votre stockage interne. J'ai la Switch depuis 7 ans maintenant et ce n'est qu'au bout de 2 ans que j'y ai mis une micro SD. Même s’il ne s’agissait que de 128 Go, il n’est toujours pas plein. Bien que le physique soit ma préférence, je suis également flexible.

Je ne suis pas du genre à attendre avec les indépendants jusqu'à ce qu'il y ait une édition physique. Acheter un jeu physiquement si je l’ai déjà sous forme numérique est également une grande exception. Ensuite, je dois vraiment être un grand fan, ou il doit y avoir de très bons cadeaux.

Chris

En fait, je n’attache aucune valeur aux box physiques. J'ai encore beaucoup de vieux jeux dans la boîte et ils prennent vraiment la poussière. Au final, le confort du numérique est bien plus grand : ma bibliothèque est toujours disponible et je peux démarrer le jeu sans avoir à tripoter les disques. Le plus important est le prix.

En raison de la forte concurrence des magasins (en ligne) aux Pays-Bas, les jeux physiques sont souvent beaucoup moins chers que la version numérique. J'achète souvent des jeux physiques auxquels j'ai très envie de jouer rapidement, souvent des dizaines d'euros moins chers que la version numérique. Si je souhaite vraiment qu’un jeu reste plus longtemps dans ma bibliothèque, je garderai un œil sur les nombreuses ventes numériques. Les jeux apparaissent également de plus en plus dans les abonnements tels que Game Pass et PS Plus. La version physique peut alors être à nouveau échangée. Bon débarras!

Luc

Même si j’aimais vraiment collectionner des jeux, cette envie s’est estompée au fil des années en raison de la commodité d’une bibliothèque numérique. C’est principalement parce que les jeux physiques n’ont plus aujourd’hui le même charme qu’avant. Tout doit être moins cher pour obtenir plus d'informations, donc vous ne voyez presque plus un joli manuel qui vous présente le monde dans le style du jeu.

C'est pour cela que j'ai physiquement acheté des jeux comme Cyberpunk 2077 et Elden Ring, car ils proposaient des extras. Je fais également une exception pour les jeux rétro, même si souvent on ne les trouve plus en bon état à moins d'aller à une foire et d'acheter le premier prix.

Consultez également notre page d’avis.